200 milliards d’euros : voici le budget que l’Allemagne devrait consacrer à la protection du climat d’ici à 2026. Objectif ? Lutter contre le réchauffement climatique et réduire la dépendance du pays aux énergies fossiles, plus que jamais d’actualité avec la guerre en Ukraine.

L’annonce est tombée en mars dernier. Interrogé par la chaîne de télévision nationale ARD, le ministre des Finances allemand, Christian Linder a déclaré : « Je suppose que nous allons affecter environ 200 milliards d’euros d’ici 2026 à la protection du climat ».

Une enveloppe qui pourrait être consacrée aux « infrastructures de recharge, à la technologie de l’hydrogène, à la modernisation de l’industrie » ainsi qu’à « l’abolition de la surtaxe EEG » afin de soulager les citoyens qui souffrent des prix record de l’énergie. 

Le plan stratégique allemand dévoilé le mois dernier prévoit d’ailleurs de dédier 50% de son budget national aux objectifs en matière de climat, d’environnement et de biodiversité. Un investissement supérieur de 10% à celui imposé par l’Union Européenne. 

Mais au-delà de la question climatique, se pose bien sûr aussi la question de la dépendance énergétique du pays aux énergies fossiles venues de Russie. En 2021 déjà, avant le début du conflit, l’Allemagne s’était engagée à produire 80% de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici à 2030. Un pari ambitieux.

Vous aimerez aussi

Plus d'articles sur :Environement