La Communauté d’agglomération de l’Auxerrois, Hynamics et Transdev ont inauguré fin 2021 le plus grand site de production et de distribution d’hydrogène renouvelable de France. Il s’inscrit dans le cadre du projet d’écosystème territorial porté par la Communauté d’agglomération.

D’une capacité de 1 MW, la station AuxHYGen est capable de produire jusqu’à 400 kg d’hydrogène vert par jour grâce à l’électrolyse de l’eau. Cette toute première réalisation d’Hynamics à Auxerre évitera l’émission de 2 200 tonnes de CO2 chaque année. Elle alimente, depuis la rentrée 2021, cinq bus à hydrogène exploités par Transdev Auxerrois sur le réseau de transport urbain Leo. 

La mobilité propre à Auxerre

L’hydrogène est une source d’énergie dont l’utilisation en mobilité via une pile à combustible ne produit aucune nuisance sonore. Quand il est produit par électrolyse de l’eau, sa production ne rejette ni CO2 ni particules. C’est pour cela que la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois a choisi cette technologie afin de décarboner son réseau de transport. La première concrétisation du projet a eu lieu en décembre 2019 avec la commande de cinq bus à hydrogène Businova H2 aujourd’hui exploités par Transdev Auxerrois sur le réseau Leo. La station AuxHYGen permet de les alimenter avec de l’hydrogène vert produit localement et distribué en circuit court. À horizon 2025, l’ambition est d’étendre les capacités de production de ces installations de 1 à 3 MW pour accompagner l’émergence des différents usages de l’hydrogène. Crescent Marault, Président de la communauté d’agglomération de l’Auxerrois a déclaré : « Le pari de l’hydrogène, tel que nous l’avons imaginé, est porteur de grands espoirs. L’Agglomération pilote une stratégie de moyen et long terme pour devenir un territoire autonome en énergie. » 

#Hydrogène, #Auxerre, #Mobilité, 

Vous aimerez aussi

Plus d'articles sur :Environement